le réseau de soin au mali

Publié le par famille BAULU

Le Roseau Communautaire de Santé au Mali

Le Mali, pays sub-sahariens, enclavé, aux ressources exclusivement agicoles, limitées par la secheresse , a 11 millions d'habitants. La population est de 73/° et 46/° des maliens ont moins de 15 ans. La mortalité infantile et maternelle reste elevée. l'espérance de vie est de l'ordre de 51 ans.

Les problèms sanitaires sont structurellement sévères: le palludisme cause 13/° des décès et frappe particulièrement enfants et femmes enceintes; la malnutrition infantile est encore fréquente autour de la période de sevrage; la diarrhée , les infections respiratoires aigues, la bilharziose sont fréquentes;  le VIH commence sa progression; l'acces à l'eau potable est insuffisant. Les routes sont impraticables en saison des pluies. L'accès aux soins se heurte encore à des obstacles  économiques et culturels.

 

L'unité de base du système de soins primaires est le Centre de Santé Communautaire (CSCOM) qui donne les soins médicaux de base, assure les accouchements simples et fournit les medicaments.  Les remèdes traditionnels sont également utilisés. Une fois construit par l'etat , chaque CSCOM est gérée et financée par une Association de Santé Communautaire( ASCOM ), qui regroupe plusieurs villages(env. 5000 habitants ). Le personnel minimum des CSCOM comprend au moins un aide soignant et une matrone. Supervisé par l'hopital du chef-lieu il assure aussi un travail de prévention et d'education sanitaire.

 

Le réseau de CSCOM se met en place progressivement, avec beaucoup de difficultés: manque de personnel  formé et faible ressources financières des agriculteurs. Dans ce pays, sans Sécurité Sociale, 75/° des dépenses de santé sont directement payées par les habitants.   

Publié dans voyage4x4mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article