negociations au mali

Publié le par famille BAULU

Mali

Les Touareg rebelles veulent négocier

Une partie de la rébellion touarègue s'est réveillée au Nord-Est du Mali.(Carte : RFI)
Une partie de la rébellion touarègue s'est réveillée au Nord-Est du Mali.
(Carte : RFI)
Ce sont des vétérans de l’ex-rébellion du Mouvement populaire de l’Azawad (MPA) qui revendiquent le raid lancé mardi matin sur Kidal (nord-est) et Menaka (est), une région pauvre et désertique théâtre d’un conflit sanglant dans la première moitié de la décennie quatre-vingt-dix. «Ce qui est important, c'est que le gouvernement engage tout de suite des négociations», déclare le porte-parole des assaillants qui se sont retirés nuitamment des deux camps militaires en emportant vivres et munitions pour se retrancher mercredi sur les hauteurs de Kidal. «Au Mali on n’a plus besoin des armes pour se faire entendre», répond le président malien Amani Toumani Touré, visiblement soucieux de ne pas souffler la «Flamme de la paix» allumée à Tombouctou en mars 1996 pour pérenniser la réconciliation avec les Touareg.

Publié dans voyage4x4mali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article